Slip n°5 Dominique Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn

Slip n°5 Dominique Strauss-Kahn

100

Sérigraphie haute définition – reproduction de l’original

Format A3

Tirage limité

Signés par l’auteur !

Catégorie :

Description du produit

  • Sérigraphie haute définition – reproduction de l’original
  • Format A3
  • Tirage limité
  • Signés par l’auteur !

Dominique Strauss-Kahn (souvent désigné par ses initiales « DSK »), né le 25 avril 1949 à Neuilly-sur-Seine, est un économiste et homme politique français.

Il est successivement professeur d’économie à l’Université Paris-X-Nanterre, député socialiste à partir de 1986, président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale de 1988 à 1991, ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur dans les gouvernements Édith Cresson et Pierre Bérégovoy.

Élu maire de Sarcelles en 1995, il contribue à la victoire de la gauche plurielle en 1997 et devient ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie du gouvernement Lionel Jospin. Mis en cause dans des affaires judiciaires en 1999, il démissionne de ses fonctions ministérielles, puis retrouve son siège de député en 2001, avant de bénéficier d’un non-lieu et d’une relaxe. Candidat à la primaire socialiste de 2006, il est battu par Ségolène Royal.

Il est directeur général du Fonds monétaire international (FMI) du 1er novembre 2007 au 18 mai 2011, date de sa démission après sa mise en cause dans le cadre d’une accusation d’agression sexuelle à New York. Dans cette affaire, il bénéficie d’un non-lieu au pénal le 23 août 2011, avant qu’une transaction financière ne mette fin à la procédure engagée au civil l’année suivante. Impliqué dans de nombreuses affaires judiciaires tout au long de sa carrière, il a bénéficié de non-lieux, de classements sans suite ou de relaxes.

Dominique Strauss-Kahn reprend ensuite plusieurs activités dans le secteur privé. Il est nommé en 2013 conseiller économique pour le gouvernement de la Serbie, puis en 2016 pour celui de la Tunisie.

 

Source Wikipédia

Votre achat permettra de continuer le projet en toute liberté d’expression et surtout de continuer de nourrir l’imaginaire national. Bon appétit.Boutique express >